tulipe

La tulipe, Tulipa, du persan Thoulyban

De l’art de cultiver la tulipe,

cette herbacée bulbeuse provient probablement à l’origine de Russie méridionale.

Il en existe probablement plusieurs milliers de variétés nommées:

on en trouve des simples, des doubles, hâtives ou tardives.

Les tulipes flamandes ou d’amateurs sont à fond blanc, les autres à fond coloré sont dites bizarres.

 

Les tulipes des Jardins « Tulipa Gesneriana »sont rustiques et de culture aisée.

Il faut planter les bulbes de septembre à novembre à 10 centimètres de profondeur, et les espacer d’environ 15 centimètres.

t

Elles fleurissent d’Avril à Mai selon leurs variétés.

Après la floraison, on peut brise la tige au dessus des feuilles pour faire grossir les bulbes.

On peut arracher les bulbes tous les deux ans quand les feuilles sont sèches.

Pour les multiplier, on divise les caieux pour en conserver les caractères ou on semer les graines pour en avoir de nouvelles sortes. (Attendre 5 ans pour avoir des fleurs).

Il existe également des Tulipes turques »Turcica » perroquet ou turban,

des perses tulipa persica, des grecques, des tulipes de la france méridionale

comme Clusius fragile sous le climat de Paris, tulipe praecox, tulipa gallica.

 

La tulipe sauvage indigène de France est la tulipa sylvestris, mais il existe aussi la tulipa celsiana.

La tulipe est une fleur de passion, le prix des bulbes au XVI et XVII iem siècle pouvait atteindre des fortunes.

 

Aujourd’hui, on cultive les bulbes en nombre dans les pays-bas et en hollande, en Flandres et dans certaines régions maraîchères.